Yopinion is an open ended user-created question. You create any subject or ask any question that comes to your mind. VoteMeYo community will then be pleased to provide you with an answer. In a nutshell, ask anything and everything then wait for the comebacks to arise from all over the globe!
2 Years ago
L’aéroport Montréal-Trudeau accueillera, à compter de mai prochain, son premier transporteur à très bas prix (ultra low cost), avec des liaisons vers l’Europe pour un prix aussi bas que 99$, toutes taxes incluses.[br][br]Ce nouveau service est promis par Wow Air, une jeune société aérienne islandaise qui fait le pari d’exporter ce modèle d’affaires d'origine européenne au-delà l’océan Atlantique. L’entreprise a commencé à desservir l’Amérique du Nord (Boston-Logan et Washington) depuis le début de 2015, et espère obtenir au Canada le même succès qu'observé aux États-Unis.[br][br]En passant par Reykjavik, en Islande, Wow Air offrira des liaisons vers une vingtaine de destinations européennes, dont Londres et Paris, pour environ 500 $, si, bien entendu, les voyageurs réservent à l'avance en plus de consentir à des concessions sur les questions d'horaire.[br][br]« Tant que les réservations se font à l'avance [...] vous devriez être en mesure de trouver de bons prix», explique le directeur général du transporteur islandais, Skuli Mogensen, au cours d'un entretien téléphonique.[br]Des réservations effectuées près de la date de départ et le nombre de places disponibles dans l'avion peut faire varier les prix à la hausse, convient toutefois celui qui a fondé Wow Air -- qui compte actuellement quelque 175 employés -- en 2011.[br]L'entreprise offre un aller simple depuis Montréal et Toronto vers Reykjavik à partir de 99 $. Le tarif est ensuite de 149 $ pour un aller simple vers l'ensemble des villes européennes desservies par Wow Air.[br]M. Mogensen dit appliquer le modèle d'affaires des transporteurs à bas prix, où l'on « paye pour les services que l'on utilise ». Des frais supplémentaires s'appliquent ainsi pour l'enregistrement d'un bagage en soute ainsi que pour l'achat de nourriture.[br]Après Boston et Washington le printemps dernier, le dirigeant de Wow Air, qui a vécu à Montréal pendant une dizaine d'années, veut se faire une place au Canada, où, à son avis, les prix exigés par les transporteurs aériens pour aller en Europe sont trop élevés.
3 Years ago
3 Years ago
4 Years ago
4 Years ago
4 Years ago
Sharing is Caring..
Load
Please wait...